Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Ressources Livres

Des nègres et des juges par Caroline Oudin-Bastide

Des nègres et des juges - La scandaleuse affaire Spoutourne (1831-1834) - Editeur : Complexe - Collection : De source sûre
ISBN : 978-2-8048-0148-9 197 pages - Parution : 05/2008
Présentation par l'éditeur
« J'ai l'honneur de vous exposer que le huit de ce mois à huit heures du matin, douze nègres des habitations de Spoutourne, situées commune de la Trinité, appartenant à madame veuve Dubuc Saint-Prix Belfond, gérées par un sieur Vermeil, vinrent porter plainte contre lui, à raison de mauvais traitements qu'il leur faisait éprouver. » Ainsi débute la lettre envoyée, le 16 février 1831, par Alexandre Belletête, juge de paix du canton de la Trinité au procureur général de la Martinique. Ce jour-là commence l'« affaire Spoutourne ».

Pendant plus de trois ans, elle met aux prises les divers acteurs de la société coloniale : esclaves en lutte contre la violence des maîtres, colons prêts à tout pour sauvegarder leurs intérêts, administrateurs souvent attentistes et aussi – nouveaux protagonistes sur la scène coloniale – de jeunes juges métropolitains dont le zèle intempestif vient perturber le système esclavagiste.

À travers cette affaire, Des nègres et des juges met en lumière le rôle de la violence dans la société coloniale, la mainmise des colons sur la justice locale, mais aussi la capacité des esclaves à s'organiser pour exprimer leur révolte. Caroline Oudin-Bastide donne à lire ce scandale esclavagiste à travers de multiples documents – archives manuscrites et sources imprimées – qui font de ce livre une histoire prise sur le vif.

Caroline Oudin-Bastide est historienne, spécialiste de l'histoire de l'esclavage aux Antilles françaises. Elle a publié Travail, capitalisme et société esclavagiste (La Découverte, 2005). Sur cette « affaire Spoutourne », elle est co-auteur, avec Philippe Labrune, d'un documentaire pour Arte intitulé Espoir, vertu d'esclave.

Ce travail a fait l'objet d'une mise en images diffusée sur ARTE le 01 juin 2008.
Share