Login Form

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Recevoir nos informations

S'abonner

Lettre d'information culturelle caribéenne « Ici et là-bas » envoyée tous les 3 mois / actualités par domaine ou informations professionnelles pour le secteur de la culture /inscrivez-vous pour recevoir ces infos dans votre courrier électronique.

Adelante !

En 2008, 4 cyclones ont déjà secoué la Caraïbe

Hanna, Ike,  Fay et Gustave ont silloné la Caraïbe. Haïti et Cuba sont particulièrement touchés. En Haïti, les autorités dénombrent 356 disparus et 1 million de sinistrés selon Radio Martinique. En 2004, la tempête Jeanne avait causé la mort de 1500 personnes. dans la ville des Gonaïves. La vétusté des canalisations avait empêché l'évacuation des eaux. Malgré les soutiens internationaux pour refaire les infrastructures de la ville, cette dernière n'aura pas su résisterà la saison cyclonique de 2008.

 

En pleine saison cyclonique, le site le plus apprécié est celui américain : http://www.nhc.noaa.gov/ - Lien direct susceptible de changer

 

 

Solidarité avec Haïti

Depuis le 26 août, Haïti subi les assauts répétés d’ouragans, de tempêtes tropicales, qui aujourd’hui laissent le pays dans un état de désolation absolue. Mais ce n’est pas terminé et d’autres pourraient frapper de nouveau le pays. La population dans son ensemble et celle des Gonaïves, en particulier est extrêmement fragilisée. On dénombre à ce jour près de 600 morts, des centaines de milliers de sans abris, sans nourriture. Les hôpitaux de la ville ont été inondés et l’acheminement de vivres est rendu extrêmement difficile en raison des inondations. Les Nations Unies, la Croix Rouge et la Protection Civile haïtienne sont à pied d’oeuvre et ont besoin d’aide urgente.

  • Pour les dons en espèces :
  • AMBASSADE HAITI MAE DONS CYCLONES à la société générale Paris Villiers
  • Code banque : 30003 Code Guichet : 03180 N° de compte : 00050620480 Clé RIB : 84
  • IBAN : FR76 30003 O3180 00050620480 84 / SWIFT (BIC) : SOGEFRPP
  • Pour les dons en nature : vêtements et couvertures, matelas, Kit d’hygiène (dentifrice, savon de toilettes, papier hygiénique, pampers, serviettes hygiéniques), nourriture prête à la consommation (mamba, pain, sardines, lait, jus, soupe), lampes-torches, piles les déposer à l’Ambassade d’Haïti à Paris, 10 rue Théodule Ribot, 75017 Paris, qui se chargera de les acheminer au Ministère des Affaires Etrangères, en vue de faciliter les opérations de dédouanement et la coordination des opérations de distribution avec la Direction de la Protection Civile.
  • Contact et renseignements : 01 47 63 47 78


    Communiqué du Groupe Révolution Socialiste(GRS) de Martinique et du Cercle d’Action Solidaire(Cercasol) de Guadeloupe - 08 sept. 08

    Solidarité avec notre Caraïbe

    Quatre ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike viennent de ravager Haïti et Cuba.

    En Haïti, ce pays de Notre Caraïbe déjà largement atteint par la pauvreté, on compte déjà près d’un millier de morts et des centaines de milliers de sans abris dont 300.000 enfants. Les Gonaïves, au nord du pays, est particulièrement touché et sous les eaux.

    A Cuba, dans la Province de Pinar del Rio et l’Ile de la Jeunesse tout est à reconstruire. Si le nombre de morts (4) à déplorer est peu élevé, grâce à  une évidente efficacité de la défense civile cubaine, les dégâts matériels sont très importants.

    Ces deux pays frères, chers aux cœurs des antillais, mettront des années à se remettre des dégâts occasionnés. Des milliers d’habitations, d’infrastructures, d’entreprises, de fermes ont été totalement ou partiellement détruites, des récoltes et plantations ravagées.

    Pour aider les populations cubaines et haïtiennes à se relever de cette tragédie, le GRS et le Cercasol appellent leurs militantes et militants, sympathisantes et sympathisants ainsi que les populations guadeloupéenne et martiniquaise à amplifier leur participation aux actions de solidarité visant à aider les organisations populaires de ces deux pays pour lesquelles nous demandons qu’elles soient impliquées dans le contrôle et la distribution de l’aide reçue et à recevoir.

    Le GRS et le Cercasol appellent les guadeloupéens et les martiniquais à exiger des instances internationales et des grandes puissances dont la France, à se prononcer pour:

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. La levée le blocus illégitime que les Etats-Unis maintiennent sur Cuba ;

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. L’annulation de la dette externe d’Haïti ;

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Le remplacement des troupes d'occupation d'Haïti par un corps international de volontaires civils pour la solidarité

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.Le déblocage immédiat de fonds qu’il n’y aura pas à  rembourser pour des projets à caractères sociaux capables de réduire le niveau de la pauvreté d’Haïti et de permettre la participation de la population dans la gestion de la chose publique ;

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. La mise en place d’un crédit spécial international pour le secteur agricole et les petites et moyennes entreprises, véritables moteurs de l’économie haïtienne.

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. La mise en place d'un fonds caribéen abondé par les Etats caribéens conjointement avec les instances internationales pour mener des actions de prévention (opérations de reboisement, de formation de la population aux risques cycloniques, de définitions de plans d’évacuation établis à l'avance,)

    Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. La mise en place à l’échelle de la caraïbe avec l’aide des instances internationales d’équipes spéciales d'intervention rapide le cas échéant pour tout Etat de la Caraïbe demandeur

     

    Fort de France et Pointe à Pitre, le 8 septembre 2008.



 

Nos archives concernant Dean en 2007 

Share