Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Kréyol Factory à la Villette, un événement monté en 18 mois au lieu de trois années

Détail de la maquette de l'exposition Kréyol Factory, 15 oct 2008

10 ans après l'événement Rythmes Caraïbes qui avait animé durant 15 jours la Grande Halle de la Villette (concerts, arts plastiques), pour le 150° anniversaire de l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises,  sans aucun lien avec celui ci, le Parc de la  Villette proposera en 2009 une saison créole d'avril à septembre.

A travers un parcours d'exposition de 2800 m2 intégrant 80 oeuvres plastiques, 250 photographies environ et d'autres rendez-vous littéraires, musicaux et cinématographiques, elle donnera un aperçu des cultures urbaines et questionnements identitaires des îles et territoires de l'Atlantique, de l'Océan Indien ou Pacifique d'avril à juillet.

La saison démarre le 07 avril avec l'exposition d'art contemporain Kréyol Factory dans la nef de la Grande Halle et s'étend jusqu'au 5 juillet avec du théâtre en septembre/octobre (les spectacles choisis n'étaient pas encore annoncés en octobre).

Le programme a été remanié plusieurs fois et ce jusqu'à un mois de l'ouverture. Concernant les 3 week-ends musicaux baptisés Mizik Factory, ont ainsi disparu du programme Admiral T (des polémiques au sujet de son concert commençaient déjà à poindre), Carimi,  T.Vice, K Koustik et le reggae y a trouvé une place plus importante.

Yolande Bacot, commissaire générale de l'événement a mené aux côtés de Jacques Martial, président du Parc et de la Grande Halle de la Villette une visite guidée le 15 octobre 2008 pour quelques journalistes spécialisés Caraïbe. Elle a notamment précisé que La Villette était en partie producteur des événements proposés (expositions, installations, voire documentaires).

Les questions liées aux ex-colonies françaises, et à la francophonie sont souvent sensibles et les préjugés nombreux. Pour expliquer au mieux la démarche aux journalistes et aux cadres de RFO venus au déjeuner de presse, elle reprenait au nom du Parc de la Villette un précepte que Toussaint Louverture  avançait : « Le centre est partout, la périphérie nulle part » pour prévenir toute forme d’ethnocentrisme.

Les commandes - photos - films - oeuvres plastiques

La Villette comme producteur...

Pour la réalisation de cette exposition, le Parc de la Villette a engagé 7 commandes photographiques, destinées à actualiser les représentations des mondes caribéens et indo-océaniques et qui constitueront une dimension majeure de la muséographie.

Par ailleurs, outre des commandes spécifiques auprès de plasticiens martiniquais (Ernest Breleur) et guadeloupéens (Thierry Alet)  et haïtiens (Mario Benjamin, Frantz Zéphirin), des artistes viendront réaliser in situ leurs installations.


De plus, aux montages de films documentaires existants, s’ajouteront, dans les espaces audiovisuels, des films produits spécialement pour l’exposition.

La durée totale des audiovisuels diffusés dans le parcours est estimée à environ deux heures et demie.

Les oeuvres réalisées pour La Villette pourront être proposés pour d'autres événements abordant les identités multiples.


Documentaires 

Noir Comment ? (Fr.)  de Marie Brunet

Life and debt (USA/ Jamaïque) de Stéphanie Black

et d'autres encore ...

 

Le 10 mai, rencontre des poètes et écrivains du monde indo-océanique et des îles de la Caraïbe.

Des auteurs de renommée internationale comme l’écrivain haïtien Frankétienne, de jeunes poètes encore peu connus, tel James Noël, des auteurs créoles, hispanophones, … anglophones, seront conviés le 10 mai, journée officielle de commémoration nationale des « Mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions », à échanger et à faire connaître leurs œuvres au public français (programme de lectures, de poésies, de chansons en cours d’élaboration).


En partenariat avec Cultures France.

Repères

Durant les deux années de montage de ce projet (au lieu de trois habituellement pour des événements de cet envergure), la Villette pour trouver le meilleur scénario s'est entourée et nourrie des conseils et études proposés par des spécialistes de ces questions caribéennes, dont notamment Stuart Hall (sociologue caribéen résidant à Londre, spécialiste des identités afro-caribéennes) et Edouard Glissant cité à de nombreuses reprises.

 

Commissaire générale : Yolande Bacot

Juriste de formation "par erreur", Yolande Bacot a rejoint La Villette en 1985 alors même que la Grande Halle venait à peine d’être inaugurée.
Elle fait ses premières armes avec "Cités-Cinés", exposition devenue mythique sur la ville et le cinéma, participe à la naissance du Cinéma en Plein Air de La Villette, l’hommage rendu à Fellini l’année de sa mort avec la complicité du Cirque Plume reste un de ses grands moments au même titre que "Ouaga-Carthage", l’Afrique en films et en musique, organisé dans la Halle en 1997.
Mais ce sont les expositions qui vont devenir son domaine d’élection à partir de 1996, date à laquelle elle est nommée directrice du département des expositions après que l’Etablissement du Parc et de la Grande Halle ait été crée.
C’est sous sa responsabilité que seront régulièrement programmées au Pavillon Paul Delouvrier comme à la Maison de la Villette des expositions de société. Elle s’occupe entre autres de "Indiens du Mexique - Chiapas, Mexico, Californie", de "Musulmanes, musulmans" Elle a également dirigé les trois grandes dernières expositions de la Halle "Il était une fois la fête foraine" en 1996, "Le Jardin Planétaire" en 1999-2000 et "Bêtes et Hommes" en 2007. Elle a été nommée Chevalier des Arts et Lettres en 2001. ( source :La Villette)

Conseillers scientifiques
Molly O’Brien Castro

Audrey Célestine
Christine Chivallon
Justin Daniel
Denis-Constant Martin

Jean-Marie Théodat
Françoise Vergès

Conseillères artistiques
Johanna Auguiac-Célénice
Régine Cuzin

Conseiller musical
Claudy Siar

 

Bibliographie sélective

Identités et cultures – Politiques des “Cultural studies”
Stuart Hall – Editions Amsterdam - 2007

Stuart Hall
Marc Alizart, Stuart Hall, Eric Macé, Eric Maigret - Editions Amsterdam – 2007

La Diaspora noire des Amériques – Expériences et théories à partir de la Caraïbe
Christine Chivallon – CNRS Editions - 2004

L’Atlantique noir – Modernité et double conscience
Paul Gilroy – Editions Kargo - 2003
 


Les artistes plasticiens et photographes « KRÉYOL Factory»

L’exposition réunit au total 62 artistes photographes et vidéastes

Certains exposeront pour la première fois à Paris.

 

- Adelo Jean-Yves (Guadeloupe)
- Alet Thierry (Guadeloupe – vit aux Etats-Unis)
- Alexander Jane (Afrique du Sud)
- Allora Jennifer & Calzadilla Guillermo (Porto-Rico)
- Ashton Harris Lyle (Etats-Unis)
- Atwood Jane Evelyn (Etats-Unis – vit en France) (photographe)
- Beng Thi Jack (La Réunion)
- Benjamin Mario (Haïti)
- Boclé Jean-François (Martinique)
- Boddie Terry (Etats-Unis)
- Breleur Ernest (Martinique)
- Burke Alex (Martinique – vit en France)
- Capellan Tony (République dominicaine)
- Cariou Patrick (France) (photographe)
- Cox Renée (Jamaïque)
- Cujo Patrice (La Réunion)
- Damoison David (Martinique) (photographe)
- de Laguarigue Jean-Luc (Martinique) (photographe)
- Desert Jean-Ulrick (vit aux Etats-Unis)
- Diaz Polibio (République dominicaine) (photographe) 
- Douglas Camp Sokari (Niger)
- André Eugène (Haïti)
- Doury Claudine (France) (photographe)
- Fontaine Thierry (La Réunion)
- Galembo Phyllis (Haïti) (photographe)
- Gonthier Yo-Yo (La Réunion – vit en France) (photographe)
- Gordon Leah (Haïti) (photographe)
- Goudrouffe Daniel (Guadeloupe) (photographe)
- Greene Stanley (Etats-Unis) (photographe)
- Frantz Jacques Guyodo (Haïti)
- Guttiérrez Marina (Porto-Rico)
- Jean Herard Celeur (Haïti)
- Jeanjo Prince (Haïti)
- John Valérie (Martinique)
- Juste Louis (Haïti)
- Kleyebe Abonnenc Mathieu (Guyane)
- Liseron-Monfils Audry (Guyane)
- Lora Read Marcos (République dominicaine)
- Luciano Miguel (Porto-Rico – vit aux Etats-Unis)
- Majoli Alex (Italie) (photographe)
- Meiselas Susan (USA) (photographe)
- Men Pierrot (Madagascar) (photographe)
- Nabajoth Nicolas (Guadeloupe) (photographe)
- Nanan Wendy (Trinidad)
- Osorio Pepon (Porto-Rico)
- Pédurand Bruno (Martinique)
- Peinado Bruno (Martinique – vit en France)
- Pierre André (Haïti)
- Pinas Marcel (Surinam)
- Pineda Jorge (République dominicaine)
- Ramirez Belkis (République dominicaine)
- Robèr André (La Réunion)
- Sentier Bruno (Martinique)
- Thomarel Philippe (Guadeloupe - vit en France)
- Tian-Sio-Po Thierry (Guyane)
- Vanden Eeckhoudt Michel (France) (photographe)
- Vilaire Patrick (Haïti)
- Vilorio Limber (République dominicaine)
- Walker Kara (Etats-Unis)
- Wilson Fred (Etats-Unis)
- Zéphirin Frantz (Haïti)
- Zitte William (La Réunion)

Les pays abordés:

Jamaïque, Haïti, République dominicaine, Porto-Rico (Vieques), Guadeloupe, Martinique, Trinidad, Guyane, - "île continentale davantage tournée vers la mer que vers son grand voisin brésilien" -, La Réunion, Maurice, les iles Chagos.

Partenariats

France Ô télé et radio sera le partenaire privilégié de cet événement qui sera relayé dans les stations du réseau de service public.

La Villette prend en charge 80% des charges d'exploitations de cet événement qui devrait coûter 4,5 millions d'euros.

Parmi les soutiens financiers : Le secrétariat d'Etat à l'Outre-mer, l'Acsé, la Ville de Paris, la Fondation de France, le Ministère de la Jeunesse et des sports, le Conseil général d'Ile de France, Cultures France. La confirmation du soutien des collectivités locales (Guadeloupe, Martinique et Guyane) ainsi que celle des mécènes étaient encore attendue en octobre 2008.

Partenariats de communication :
RATP, FNAC, France télévision, France 2, France Inter, France Culture, Beaux-Arts Magazine, le Nouvel Observateur, Air France,  ...

 

Quelques chiffres :

100 000 visiteurs attendus

1 000 visiteurs par jour en moyenne

Budget : 4,2 millions d'euros

En savoir plus : www.kreyolfactory.com

211 avenue Jean-Jaurès - Paris 09

 

Jacques Martial, président de la Villette

Florence Berthout, directrice générale de la Villette

Share