Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

La mort de Nasson, un deuil pour Haïti

Nasson par Jean Guery en 1998Dans l’après midi du mercredi 17 décembre 2008, le sculpteur Camille Jean de son nom d’artiste Nasson, est décédé à l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti des suites de maladie. Nasson, artiste militant de la communauté de Rivière Froide, section communale de Carrefour, né à Port-au-Prince, le 15 juillet 1961, est un chef de file qui a initié conjointement avec les sculpteurs Horace Salomon dit Ti Pèlin, Jean-Brunel Rocklor, un courant important de la sculpture contemporaine.

 Artiste maitre du recyclage, Nasson a travaillé directement ou par influence à la formation de toute une génération de sculpteurs. Cette influence s’est  étendue jusqu’à la Grand Rue où l’on assiste à l’émergence d’une  solide communauté  de créateurs  dont la réputation a déjà dépassé nos frontières, Celeur, Eugène, Guyodo, Cheby…. La puissance expressive de Nasson s’est aussi déployée jusqu’à Girardeau, banlieue de Pétion ville, à travers l’œuvre de Patrick Ganthier dit Killy, puis, à Noailles, quartier de Croix des Bouquets, ou de jeunes artistes comme Jose Delpé, et tant d’autres tentent avec les méthodes du sculpteur de renouveler la pratique initiée par Georges Liautaud, Murat Brierre et Serge Jolimeau.

Cette nouvelle perte nous amène à la conscience l’urgence de reconstruire le lien social ainsi que celle de mettre en œuvre des stratégies de préservation de nos valeurs patrimoniales pour que cessent ces révoltantes déperditions.

La Fondation Culture Création et Les Ateliers Jérôme qui ont accompagné la carrière de Nasson, expriment leur désarroi face à la disparition de cet artiste novateur, parti dans la solitude de son mal être existentiel. Ils  présentent leur sympathie à la famille, à la communauté de Rivière Froide et au secteur culturel tout entier.

 

Lire son parcours

Share