Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

L'Artchipel : La saison 2009>2010 est terminée !

De la Jamaïque à Trinidad, L’Artchipel vous a invité, tout au long de la saison, à découvrir la transversalité des musiques caribéennes avec notamment : Jacques Schwarz-Bart (Guadeloupe), Dennis Mario (Porto-Rico), Belo (Haïti), Klod Kiavué et Lizin tanbou (Guadeloupe), Kendel Hippolyte (Sainte-Lucie), Brother Resistance (Trinidad) et Linton Kwesi Johnson (Jamaïque) sans oublier les artistes programmés au cabaret les groupes Kimbòl, et Kwawtet Kréyol et Suga Moss I Wa


Cette saison vous avez également pu

-apprécier des pièces comme Colère de Marie Vieux-Chauvet ou encore Strange fruit du théâtre Varia

-participer à un temps fort jeune public consacré à la marionnette et au conte.

-explorer les univers de plasticiens de styles très différents : Martin Biabiany, Thierry Bergame et Jérémy Paul

-voir le travail du chorégraphe martiniquais Alfred Alerte ou du Junior Ballet du Conservatoire national de danse

-assister à la naissance du  nouveau Concours des jeunes chorégraphes « Arc en ciel » qui a vu la consécration des jeunes chorégraphes et danseurs Myriam Soulanges et Xavier Chasseur-Daniel dont on a pas fini d’entendre parler

-pratiquer à une activité artistique dans le cadre des ateliers hebdomadaires de L’Artchipel

-préparer le diplôme d’Etat de danse

-voir des films en v.o. avec 2 rendez-vous cinéma par mois.

Cette saison, nous vous avons également proposé deux événements populaires :


Au mois de mai, Lizin tanbou orchestré par Klod Kiavué et Kanaoa a été l’occasion d’un grand rassemblement autour des tambours de Guadeloupe, dans les Jardins de L’Artchipel.


Imaginez maintenant, s’est tenu au Fort Delgrès du 1er au 4 juillet. A cette occasion une centaine de créateurs et d’artistes de moins de 30 ans, originaires de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane a investi le Fort avec des propositions artistiques et disciplines variées : théâtre, danse, slam, musique, design, mode, photo, arts culinaires, vidéo, scénographie, arts plastiques, photographie, etc.

Du Mémorial Delgrès à la haute cour en passant par le Bastion du Grand cavalier, le Fort Delgrès a vu plus de 3000 personnes déambuler seules, en famille ou entre amis.

C’est avec rendez-vous qui a permis de belles rencontres d’artistes mais aussi de publics d’âges et d’univers différents que nous avons clôturé la saison.

Nous vous souhaitons de très bonnes vacances et vous donnons rendez-vous à
la rentrée prochaine avec une nouvelle saison pour découvrir les arts de la
rue.

A très bientôt

Share