Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Palmarès 2010 du Festival international du film insulaire

Composition du jury: Véronique Pondaven (réalisatrice); Mehdi Lallaoui (réalisateur); Gilles Elie-dit-Cosaque (réalisateur, photographe, graphiste); Jean-François Pahun (réalisateur); Sylvaine Dampierre (réalisatrice guadeloupéenne); Nantenaina Lova (réalisateur malgache); Patrice Gérard (réalisateur)


Prix du public
"Le premier Rasta" d'Hélène Lee
France / 2010 / 60' / Tourné en Jamaïque           

C'est l'étonnante histoire de Leonard Percival Howell et, autour de lui, des premiers rastas. Il s'agit d'abord d'un voyage sur les traces de Howell, à travers la Caraïbe, sur les chantiers de Panama et dans le New York de Marcus Garvey et de la Harlem Renaissance. Au retour en Jamaïque, les débuts du mouvement sont marqués par les persécutions policières. Incarcéré, bafoué, enfermé comme fou, Leonard Howell alias le Gong, ressort inébranlé de ces épreuves. Son charisme illumine le Pinnacle, la première communauté rasta, qui compte jusqu'à quatre mille cinq cents membres et devient la première entreprise industrielle de production de marijuana. Mais, dès la fin des années 1950, la communauté est contrainte de s'éparpiller, disséminant l'enseignement rasta dans tous les ghettos de l'île. Un jeune chanteur du nom de Bob Marley adopte le surnom du leader « Tuff Gong » et son message. Le reggae est prêt à exploser. Au-delà des clichés rastas, joint, reggae et locks, Hélène Lee - réalisatrice, journaliste et critique musicale - donne une vision inédite d'un mouvement aux racines complexes. L'itinéraire exceptionnel d'un homme grâce auquel un peuple d'esclaves a réappris la fierté et imposé sa culture au monde.


Prix Ile d'Or

"El Futuro es hoy" de Sandra Gomez
Cuba / 2009 /  35’ / Tourné à Cuba

Tourné entre 2006 et 2008, ce documentaire s’attache moins à évoquer un sujet précis qu’à évoluer autour d’un thème : la vie à la Havane, une attente diffuse. Sept personnes se confient, se complétant et se contredisant mutuellement. Toutes, d’une manière ou d’une autre, ont un lien avec le Malecón, la voie littorale de la Havane, l’endroit où la ville s’ouvre sur l’horizon.


Prix Lucien Kimitete

"Via! Via! Circulez!" de Dorine Brun
France / 2009 /  52’ / Tourné à Palerme, Italie

« Via, via ! » c’est avec ces mots que les voituriers font circuler les automobilistes à Palerme. Ces parcheggiatori font partie du décor et chacun d’entre eux règne sur une des places du centre historique de la capitale sicilienne. Apparemment illégaux, ils laissent le profane perplexe : Qui sont ces hommes ? Comment sont-ils payés ? Pour qui travaillent-ils ? C’est avec ce questionnement naïf que Dorine Brun est allée à la rencontre de chacun d’entre eux. En s’obstinant à mettre au jour leur raison d’être, leur travail, leur mode de vie, leurs rapports avec les usagers et les autorités, ce film nous fait découvrir la société sicilienne et ses contradictions : un système où la règle pour survivre est d’inventer sa propre loi. Dans ce pays du silence, la parole est difficile mais possible, surtout si elle est théâtrale. Celle des voituriers est toujours haute en couleur, mais ce masque du spectacle les protège aussi des révélations qu’ils font. Dans cette succession de portraits, vivants, humains, truculents, se compose un tableau de la Sicile en proie aux maux que tout le monde connaît mais sur lesquels personne n’ose mettre les mots qui fâchent.

Mentions spéciales du jury

"La dérive douce d'un enfant de Petit-Goâve" de Pedro Ruiz
Canada / 2010 / 84' / Tourné à Haïti

Connu pour sa détermination, sa force, son honnêteté parfois brutale et inconfortable, son regard lucide, Dany Laferrière - écrivain - est un homme assoiffé de littérature, amoureux de la vie. Dans ce film, on l’accompagne dans une douzaine de villes dont Montréal, Paris, New York, Port-au-Prince jusqu’au mythique village de pêcheurs, Petit-Goâve. La promenade en Haïti, pays de contrastes où un bonheur sensuel côtoie une violence anarchique, nous mène à une réflexion sur le pays de son enfance et celui d’aujourd’hui, principale source de son inspiration, et sur l’exil. Plus qu’un voyage physique, ce voyage cinématique fascinant nous plonge dans l’imagination déchaînée de l’auteur.

"Madagascar, carnet de voyage" de Bastien Dubois
France  / 2009 / 12' / Animation

La Famadihana, coutume malgache qui signifie retournement des morts, donne lieu à d’importantes festivités, à des danses et des sacrifices de zébus, mais démontre surtout l’importance du culte des anciens dans la société malgache. L’histoire est racontée en carnet de voyage, retraçant le parcours d’un voyageur occidental confronté à ces différentes coutumes. Les pages du carnet se tournent, et les dessins s’animent.


Festival International du Film Insulaire
www.filminsulaire.com

 

Gens de la Caraïbe partenaire de cet événement félicite les lauréats et de festival qui fêtait ses 10 années d'existence, contre vents et marées !
 

Share