Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

télévision

La TNT en Guadeloupe, quelques répères ...

Le lancement de la TNT est prévu simultanément dans les DOM le 30 novembre 2010. En Guadeloupe, le bouquet comportera 10 chaînes gratuites dont Télé-Pays, la Une Guadeloupe, Canal 10, France 2, France 3, France 4, France 5, France ô, Arte et France 24.

Les foyers équipés d'un téléviseur TNT HD norme MPEG 4 n'auront pas à se munir d’un adaptateur. Le passage au tout numérique se fera progressivement dans les DOM et sera définitif en Guadeloupe le 30 novembre 2011. La chaîne Tempo est amenée à disparaitre dès la mise en service de la TNT, tandis que RFO Guadeloupe fera peau neuve avec un nouveau nom et un nouveau logo dans les prochaines semaines.

Les programmes des chaînes de France-Télévisions ne devraient pas se télescoper avec ceux de Télé-Pays. Chaque chaîne aura à accentuer la proximité avec son public et à proposer un catalogue inédit. 



La TNT soulève néanmoins quelques interrogations notamment financières.  Les chaines locales se sentent lésées car elles n'ont pas été consultées dans ce processus. Leur plus grand défi sera de faire face aux coûts qu'engendrera une telle transition.


De plus, le financement des adaptateurs se pose, puisque leur prix est estimé entre 60 et 100 euros et risque de peser sur le budget des foyers les plus modestes. 


Lors des journées du patrimoine en septembre 2010, RFO (ou France France Télévisions Guadeloupe) a organisé dans ses locaux à Baie-Mahault, une réunion d'information sur l’arrivée prochaine de la Télévision numérique terrestre (TNT) en outre-mer*. Un membre du conseil supérieur de l’audiovisuel, le directeur de la diffusion de FTV (France Télévisions), le délégué général de l’outre-mer du GIP-France télé numérique-Tous au numérique et le directeur de la coordination outremer à FTV ont répondu aux questions des professionnels venus nombreux s’enquérir des conditions du passage de l’analogique au numérique.

* sont concernés en plus de la Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, St-Pierre et Miquelon, La Polynésie, St-Martin et St-Barth

Share