Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Edito 394 : Une histoire de famille

La période des vœux se déroule cette année à la même période que la première commémoration de ce funeste 12 janvier qui nous a tous meurtris. Ce que traverse aujourd'hui Haïti (choléra et reconstruction post-séisme enrayée) se vit comme un souci au sein d'une famille, la famille caribéenne.

Bien sûr, certains membres préfèrent ne pas aborder le sujet, ou le garder tabou – comme dans de nombreuses familles -, d'autres ne tiennent pas leurs promesses.

Selon l'émission Caraïbes, 12 milliards promis par la communauté internationale à Haïti n'ont pas été décaissés et l'émission Les pieds sur terre de France Culture du 26 novembre et le Canard enchaîné du 20 décembre 2010, dans son article « Haïti : le tri français » sont revenus sur les promesses non tenues d'Eric Besson, alors ministre de l'Immigration, qui après les 250.000 morts et les milliers de sans-abri avaient annoncé des mesures exceptionnelles. De jeunes enfants, des adolescents qui ont perdu leurs tuteurs en Haïti, ont dû croire à ces belles paroles et se sont retrouvés le 27 décembre 2010 en provenance de Port-au-Prince en zone d'attente et expulsés après avoir raconté l'horreur qu'ils vivaient dans les camps au parquet de Créteil.

En revanche comme dans de nombreuses familles, certains membres s’investissent auprès de leurs frères ou cousins germains pour les soutenir jusqu’à la cicatrisation des blessures.
En retour, Haïti nous démontre encore une fois sa créativité, son ingéniosité dans des situations critiques et sa capacité à garder la tête haute.

 

Gens de la Caraïbe souhaite donc à tous ses membres et amis une solidarité et une fraternité à toute épreuve. Comme le précisait, un Martiniquais dans les colonnes d’Antilla, aider Haïti ce n’est pas faire un chèque rapidement pour avoir bonne conscience mais cela exige de rester attentif et à l'écoute à long terme.

Bonne année ! ¡Feliz año nuevo! Bèl lanné pou zòt tout !

K.G.

Pour suivre l'actualité en Haïti depuis le point de vue culturel, nous vous recommandons la consultation de nos sites partenaires, Collectif 2004 Images et Réseau Culture Haïti. L'antenne de RFI est largement consacrée à Haïti ce 12 janvier 2011.

Share