Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

AfricAméricA : histoire d’une interaction féconde entre artistes d’ici et d’ailleurs

Pour sa 6e édition, le Forum transculturel AfricAméricA, des artistes d’Afrique et d’Haïti ont confronté leurs regards, leurs visions du monde, et surtout leur pratique à travers  la vidéo, la photographie, la sculpture, l’installation au moyen de matériaux obtenus sur place à Port-au-Prince et dans sa périphérie du 25 septembre au 3 octobre 2011.

 

 

 



Presque deux ans après le séisme qui a frappé Haïti, la culture reprend progressivement ses droits avec la remise en route de manifestations ajournées maintes fois. En dépit des difficultés inhérentes à ce secteur et grâce à la forte conviction des acteurs sur le terrain plus qu’à leurs moyens financiers, les agendas se remplissent peu à peu de rendez-vous culturels diversifiés, contribuant par ce biais à un retour à la normale du point de vue des artisans, artistes tout comme celui d’une population férue d’animations.

De nombreux artistes partagent le sentiment qu’une reconstruction ou une refondation du pays comme le souligne l’auteur et éditeur Rodney Saint-Éloi, passe aussi par la réhabilitation de la culture qui fait partie intégrante du quotidien. 

Ainsi ce Forum d'art contemporain a rythmé la vie de quelques rues de la capitale et de façon spontanée, la plupart des invités ont souhaité durant ces quelques jours, s’imprégner autant que possible du vécu port-au-princien en investissant pour ce faire, de nombreux espaces de la ville, tant les camps que les beaux quartiers à l’instar du peintre guadeloupéen Jean-Marc Hunt ou de la vidéaste et photographe franco-gabonaise Myriam Mihindou afin d’abolir géographiquement et physiquement les frontières, sans voyeurisme, et constater que le quotidien aussi âpre soit-il dans ces lieux, recèle une grande inventivité.

Comme l’explique le sculpteur haïtien Jean-Eddy Rémy, artistes et artisans ont besoin d’accompagnement sur les plans logistique artistique. En ce sens, les rencontres entre les artistes participants au Forum et les élèves de l’Enarts (L’école nationale des arts qui longtemps à l’abandon, reprend ses activités), les artisans de la Croix-des-Bouquets (1) ou ceux de la Grand-Rue (2), ont donné lieu à un dialogue des imaginaires et des cultures.

Cela, Jean-Eddy Rémy en a fait l’expérience il y a plusieurs années.

 Sa rencontre avec le sculpteur togolais Kossi Assou, lors d’une édition précédente du Forum lui a permis d'entrevoir de nouvelles perspectives créatives, l’incitant à s’investir dans son quartier de la Croix-des-Bouquets de sorte que les deux cents membres de l’Adaac, (Association des artistes et des artisans de la Croix-des-Bouquets) disposent d’un atelier communautaire suffisamment spacieux pour produire des sculptures volumineuses.

2011-aaa-kossi-fer-web.jpgSelon Jean-Eddy, les questions du lieu de création et de résidence sont indissociées. C’est pour cela qu’il continue de vivre en Haïti, de produire dans un contexte familier et surtout de structurer un corps de métier : celui de l’art du fer forgé connu internationalement. 


S’il existe aujourd’hui quelques canaux de distribution tels que les galeristes, quelques boutiques, les marchands qui se rendent régulièrement à l’île de Saint-Martin, les efforts à consentir demeurent conséquents pour garantir une meilleure diffusion.

L’exemple de Jean-Eddy Rémy illustre parmi d’autres, la résonance que peut susciter ce type de rencontres initiées, là, par AfricAméricA.



LE FORUM EN QUELQUES MOTS

Organisé par la fondation AfricAméricA dont l’énergique Christine Stephenson est la nouvelle directrice, l’équipe, a cette année, accueilli en plus de leurs invités guadeloupéens, dominicains, béninois, togolais, gabonais, ou canadiens, des artistes camerounais et malgaches grâce à leur association au projet _Trans- mené par le BICFL (Bureau d’ingénierie culturel de la fête et des loisirs) de Jean-Loup Pivin et Bruno Airaud. Ce projet déposé dans le cadre d’un programme européen ACP Culture (Afrique, Caraïbe, Pacifique), réunit 4 partenaires culturels : 30 et presque songes à Antananarivo à Madagascar, Doual’art au Cameroun, la fondation AfricAméricA à Port-au-Prince et enfin La Revue noire à Paris.

Pendant ce Forum transculturel d’art contemporain, les artistes ont réalisé des œuvres qui ont donné lieu à une restitution publique le dimanche 03 octobre. Des conférences/débats toutefois moins fréquentés que d’autres manifestations publiques ont également ponctué ces journées. 


Ayelevi Novivor

6e Forum transculturel d’art contemporain AfricAmériCA 
du 25 septembre au 3 octobre 2011

QUELQUES LIENS :

AfricAméricA
www.africamerica.org

Ses partenaires :
BICFL (Bureau d’ingénierie culturel de la fête et des loisirs) : www.bicfl.fr
La revue noire :  www.revuenoire.com
Institut français d’Haïti : www.institutfrancaishaiti.org

Ses invités :
Le blog de Kossi Assou : www.kossi-assou.blogspot.com
Site de Mario Benjamin, artiste haïtien : www.mariobenjamin.net
Site du projet  d'Artothèque de Joëlle Ferly : www.artocape.net
Blog de Jean-Marc Hunt : www.hunt.over-blog.net
Site de Doual'Art : www.doualart.org
Site de Ishola Akpo : www.isholaphotos.org


Où les trouver ? : 

Grand-Rue Atis Rézistans 622, Boul. Jacques-Dessalines, Grand-Rue.
École nationale des arts (ENARTS) rue Mgr Guilloux, Port-au-Prince.
Fondation connaissance et liberté (Fokal) 143, avenue Christophe, Port-au-Prince.
Direction nationale du livre (DNL) Angle rues Martin-Luther-King et Chériez, Port-au-Prince.
Galerie Monnin 19, rue Lamarre, Pétion-Ville.

Retrouvez ces artistes et ces structures dans le Guide de la Caraïbe culturelle 2010.


(1) Croix-des-Bouquets, quartier en périphérie de Port-au-Prince, connu pour ses ateliers d’artisanat de fer découpé.
(2) quartier du bas de la ville, connu ces dernières années pour ses artistes plasticiens travaillant avec des matériaux de récupération.

Photo 1 : Performance de Hervé Yamguen dans la rue en face de l'ENARTS

Photo 2 : Un artisan de la Croix-des-Bouquets a expérimenté une autre technique de travail du fer forgé avec  Kossi Assou durant le Forum

Share