Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

« Pool Art Fair » ou la plus grande foire d’art contemporain en Guadeloupe

2012-benolimit-PAF-971


Déambulations méthodiques à travers deux longues allées, coups d’œil furtifs sur le seuil d’une chambre, contemplations béates ou cliniques devant quelques œuvres et échanges de cartes de visites improvisées pleins de promesses…

Ainsi peuvent se résumer les trois journées du Pool Art Fair, qui réunissaient quarante artistes à l’hôtel Fleur d’Épée les 1-2-3 juin 2012 en Guadeloupe.

 

 



2012-beno-PAFDu concept à sa réalisation
Le peintre Thierry Alet n’a pas lésiné sur les moyens pour cette troisième édition du Pool Art Fair. Façon salon d’artistes, cette exposition éphémère a surpris tant par le nombre d’artistes présents, la qualité des œuvres exposées, que par le choix du lieu. L’organisateur réserve pour cela trente sept chambres du rez-de-chaussée de l’hôtel Fleur d’Épée au Gosier afin que ces résidents insolites transforment à leur guise des espaces exigus en autant d’univers artistiques. En plus des artistes locaux, les galeristes régionaux et internationaux, avec la présence du Canada ont renforcé la dimension fédératrice de l’événement, non démentie par une affluence de centaines de personnes, petits et grands, et gage d’une appétence réelle du public pour l’art contemporain guadeloupéen.

 

 

Le chef d’orchestre Thierry Alet n’en est pas à son premier coup d’essai puisque depuis 2004, il organise chaque année des salons d’artistes aux États-Unis. Soucieux de faire rayonner l’art guadeloupéen, il importe ce concept en Guadeloupe, puis en Martinique depuis 2011. Grâce à sa ténacité et sa clairvoyance, cette année, le Pool Art Fair fait savoir qu'il est référencé dans certaines revues incontournables internationales d’art contemporain, notamment le M The New York Art World.

2012-PAF-971-kelly-sinapamaChronique d’une rencontre à grande échelle
Le lieu était tout trouvé puisque la résidence hôtelière souhaitait précisément jouer un rôle plus actif dans la vie culturelle guadeloupéenne. Restait à savoir si le public serait au rendez-vous. Et il l’a bien été tout au long des trois jours d’une manifestation disserte sur l’ampleur de la diversité et de la qualité de l’art contemporain en Guadeloupe, dénotant au passage, les influences hétéroclites de ses artistes. Ainsi, chaque espace clos préfigure une cohérence de style. De sorte que de chambre en chambre, dérouté, déconcerté, amusé, charmé, le public un peu voyeur ou contemplateur pénètre dans un univers intimiste, voire, introspectif, qui suscite l’euphorie, le silence, le trouble, le ravissement. Pour ceux qui doutaient de la créativité, du dynamisme des artistes en Guadeloupe, le Pool Art Fair confirme la densité de talents capables de revisiter les matériaux – bois, tissus, bijoux, toiles, métal, pierres, galets, sable, jeux de lumières, etc.–, et réinventer leurs techniques.

2012-braund-PAF-971Les voix des artistes et conférenciers
Durant cet événement, des conférences ont éclairé le public sur certaines problématiques liées à l’art contemporain notamment celle de Scarlett Jésus sur la posture du critique d’art, sa pertinence, sa raison d’être ou encore l’exposé sur feu-Jean-Michel Basquiat. En réalité, en Guadeloupe, les pierres d’achoppement nombreuses et rédhibitoires, parmi lesquelles la difficulté de trouver des lieux d’exposition, entravent souvent l’épanouissement des artistes. Bernard Gaspard alias Beno Limit (Be no limit, « créer sans limite »), habitué à exposer au marché du Gosier et autres lieux publics, se réjouit de la tenue d’une telle manifestation dans laquelle tous les artistes ont vendu au moins une de leurs œuvres. Un autre artiste Didier Braun s’exprime également sur l’opportunité que représente le Pool Art Fair. S’il peint depuis peu, il n’en est pas moins prolifique. Dans ses toiles, l’étrangeté et l’altération de la nature sont mises en exergue dans un éclatement de couleurs vives, de formes et de représentations épurées, faisant de ses créations, un véritable hymne à la joie au goût de friandise.

L’économie de la culture
Dorénavant, la prise en compte des retombées économiques dans les projets culturels en Guadeloupe devient un facteur incontournable. En ce sens, Thierry Alet souhaite à terme, inclure dans cette manifestation, un véritable marché de l’art dans lequel les acheteurs régionaux et internationaux se retrouveraient. Convaincu de la valeur de l’art contemporain en Guadeloupe, Thierry Alet récemment honoré de la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par l’ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a su créer un événement non élitiste, financé majoritairement par des fonds privés, sans fausse note si ce n’est l’absence de certains artistes connus de l’archipel. On attend le prochain Pool Art Fair avec impatience.

Pour les chanceux, l’événement Pool Art Fair Martinique aura lieu les 23, 24 & 25 novembre 2012, suivi du 
Pool Art Fair Miami les 7, 8 & 9 décembre 2012.

 

Ayelevi Novivor

Photo 1 ; Beno Limit

Photo 2 : Beno Limit

Photo 3 : Kelly Sinnapah

Photo 4 : Didier Braun

Photo 5 : Thierry Alet, 2012, Pool Art Fair Guadeloupe, Le Gosier © PAF



2012-alet-PAF2Thierry Alet, artiste peintre et plasticien guadeloupéen, partage son temps entre New York et la Guadeloupe où il vit et expose. Œuvrant à la promotion d’art contemporain, il organise des expositions à New York, en Guadeloupe et en Martinique. Des dizaines d’artistes ont déjà exposé dans sa galerie d’art T&T à Jarry.
Frère Independent
 5, Allée Bernadette Cite Petit Paradis | 97100 Basse-Terre, Guadeloupe

Tel. Basse-Terre: 0590 100 145 | Tel. Jarry 0590 94 83 50
Galerie T&T, Immeuble Socogar, 1, rue Ferdinand Forest, 97146 Jarry Baie-Mahault, Guadeloupe
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | www.frereindependent.com

Beno Limit peint depuis une quinzaine d’années des toiles inspirées de l’art dit tribal. À l’écoute de ses émotions, sa rythmique gestuelle donne corps et vie à ses toiles par la précision d’un jet de pinçon, les couleurs chaudes et apaisantes, le mouvement des lignes et le dynamisme des courbes. Cette technique sert la philosophie du peintre, pour qui, l’art sans être déprécié de sa valeur marchande, doit être exporté dans la rue
Contacts :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://galerie-beno-limit.skyrock.com/
+590 (0)690 99 82 00/0690 38 30 81
+590 (0)590 59 12 98

Didier Braun, jeune artiste par sa production riche en couleur, lumineuse, gaie, il revisite des concepts faunesques en donnant vie à des formes, des animaux hybrides.  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.galet-an-nou.com/
+590 (0)690 64 23 14

 

> Lire également la visite de la Pool Art Fair Guadeloupe proposée par Scarlett Jésus

> Le magazine d'informations généraliste Nouvelles semaines a consacré une partie de son édito « L'art de faire » et deux pages à l'événement Pool Art Fair dans son édition du 07 au 13 juin 2012. Pool an nou / Les chambres d'art de l'hôtel Fort Fleur d'Épée, p. 26 et 27
> Consulter au sujet de  l’art contemporain en Guadeloupe :

Share