Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

Auteurs invités au Salon 2012

 LES INVITÉS présentés par le Salon du livre de Pointe-à-Pitre 2012

Gisèle Pineau : invitée d’honneur
Écrivaine, Gisèle Pineau est traduite dans le monde entier. Elle a été maintes fois récompensée de prix littéraires pour ses nombreux écrits, pour exemple, le Grand Prix des lectrices du magazine Elle en 1994, pour son premier roman La Grande drive des esprits. Partisane du croisement des cultures, elle a la volonté de parler des souffrances universelles de l’humanité notamment avec son dernier roman Cents vies et des poussières.

Timothy Williams
Anglais de naissance, Timothy Williams est l’auteur de cinq romans en anglais et en italien. Ses romans ont été traduits en français, danois, russe, bulgare, polonais et japonais. Son premier roman en français, « Un autre soleil », a été publié en mars 2011 par Rivages/Noir. Williams est également l’auteur d'une série de romans policiers à paraître dont l’'action se déroule aux Antilles.

Ernest Pépin
Ernest Pépin est un écrivain prolixe qui, à ses débuts, était surtout poète. Pour son premier recueil de poésies, en 1991, Au verso du silence, il reçoit, à la Havane, le prix Casa de las Americas. De nombreux romans suivront, notamment Tambour-Babel pour lequel il recevra le Prix RFO en 1997. Il s’adonne à différents genres littéraires, aujourd’hui au policier avec son dernier ouvrage La Darse rouge.

Alain Agat
Titulaire d’un DEA en droit international, Alain Agat préfère la dérive aux entreprises multinationales françaises et américaines.
Fini le statut de salarié, désormais c'est l’'heure de l’'animation radio, de la création de festival ciné pour le plaisir, et des premières lignes d’écriture.  En 2005, il coécrit le scénario du film « Nèg-Maron » ; peu après, il signe la coréalisation de films documentaires sur la Martinique. « Négropolis » est son premier roman, il y plante un décor sombre du contemporain antillais.


Max Jeanne
Max Jeanne a eu très tôt la passion des livres et le goût du dire poétique. Il a vécu son enfance et son adolescence dans une étroite intimité avec la mer. Ainsi s’'explique, sans doute, ce thème récurrent dans ses ouvrages. Son œuvre tout aussi bien poétique que romanesque, permet au lecteur de s’interroger sur l’histoire antillaise. Coups de Soleil en est l’exemple.

Georges Cocks
Georges Cocks participe à des rencontres poétiques ; Kala-Pani, son premier ouvrage sera écrit en 2003 (édité en novembre 2009) suite à un concours lancé par le Conseil général de la Guadeloupe. Passionné d’écriture, il s’essaye à différents genres d’écriture : poésies, romans, mots libres …

Yannic Matou
Après avoir inventé le Quatromino (jeu de domino à 4 faces) en 2005, Yannic Matou s’adonne, avec de plus en plus d’appétit à l’écriture. De 2010 à 2012, il nous entraîne dans une Guadeloupe du début du siècle dernier, au travers de son premier roman Ho Belsitos.

Georges Brédent
Avocat de profession, Georges Brédent écrit son premier roman La Rue des champions paru en 2002, pour dépeindre la vie d’un quartier de Pointe-à-Pitre : Le Carénage, lieu source où l’imaginaire fleure avec la réalité.
Avec La ville carnaval : L’énigme du Mardi-gras, paru en 2008, il s’ouvre à un autre genre : le roman policier.

Gilda Gonfier
Elle publie sa première nouvelle dans la revue Autrement : Guadeloupe temps incertains en 2000. S’en suivent d’autres écrits, notamment en 2008, la pièce de théâtre Le Cachot. Elle est la lauréate avec Doumey Durieux du prix du Conseil général « Livres jeunesse en Caraïbe » en 2008-2009, Zandoli mandé mayé (L’Anoli Amoureux).


Marielle Plaisir
Plasticienne, auteure et illustratrice.
 Elle est diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts et des arts décoratifs de Bordeaux en art et scénographie.
C’est une artiste aux multiples facettes, des œuvres monumentales, aux expositions in situ itinérantes, en passant par les ouvrages pour la jeunesse.  Depuis 1998, elle expose de façon individuelle ou collective à travers le monde. Son travail a reçu de nombreux prix. Elle est l’auteure du visuel du salon du livre 2012. Marielle Plaisir vit et travaille en Guadeloupe.

Catherine Lepelletier
D’origine guyanaise, journaliste de profession, Catherine Lepelletier arrive en Guadeloupe en 1993 après avoir animé  l’émission littéraire intitulée « Encre noire ». Après avoir reçu de grands écrivains de la Caraïbe, elle franchit le pas de l’écriture.
Valorisant la littérature guyanaise, elle y consacre tout d’abord une thèse, puis un ouvrage sur le folkloriste Michel Lohier, personne sans qui nombre de contes créoles guyanais auraient été perdus. À paraitre, le roman historique « Rhapsodie Jazz pour Damas », où elle rend un hommage appuyé au poète Léon-Gontran Damas.


Alain Mabiala
Alain est un écrivain poète, il est l’auteur de nombreux contes, poèmes romans pour enfants. Il est l’auteur de la bande dessinée en série « Ti-Jacques » : petit garçon espiègle, vif …., qui va d’aventures en aventures.

Bernard Joureau
Bernard Joureau, graphiste et infographiste depuis plus de vingt ans, évolue dans le secteur de la communication, de la presse et de l’édition.

DJidril Succab dit Sugar
Illustrateur – caricaturiste

I-Man
Slameur

Darkman
Auteur sur la « toile » (histoires, chroniques via le net)
 

Share