Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Édito 407 - Interdit de se servir de la culture !

cesaire-citation-aeroport

56 ans à la tête d'une ville-Capitale et des administrés inconsolables lors de son départ, cela peut faire rêver plus d'un candidat à l'édilité. Aimé Césaire, appuyé par son parti puissant le PPM a certainement fait des envieux. Prenons le prétexte du centenaire de la naissance du maire-poète ce 26 juin 2013 célébrée en Martinique pour aborder les prochaines élections municipales de 2014 qui ébranlent déjà tous les agendas et le rapport à la culture.

Les plateaux culturels serviront-ils (encore) les candidats aux élections municipales ?



Les mauvaises langues ont dénoncé à moult reprises la profusion d'événements festifs et culturels parfois incongrus à la veille des scrutins électoraux surtout municipaux. Ces mauvaises langues devaient s'appuyer sur quelques éléments fondés puisque depuis mars 2013, l'article L.52-8 du Code électoral interdit les dépenses exposées au profit du candidat par des personnes autres que les partis politiques.

En outre, la forme et le contenu des supports de communication des théâtres, festivals, compagnies et associations subventionnées seront strictement encadrés à partir du 01 septembre 2013 pour les municipales de mars 2014 pour éviter le détournement des moyens de communications institutionnelles à des fins purement électorales.

Un organisateur connu et respecté guyanais nous confiait renoncer à penser des événements en 2014, persuadé que de nombreux podiums et événements sans grande cohérence avec le développement du territoire grignoteront le budget culture des municipalités, région et département. La nouvelle réglementation pourrait peut-être éviter ces dérives mais malheureusement, le calendrier électoral 2014 arrivera tout de même en plein milieu du processus du vote effectif des subventions et les simples promesses formulées à quelques semaines des élections pourront tout à fait être remises en cause.

Pour revenir à la Martinique, puisque c'est de Césaire et de son pays natal que le mois de juin 2013 parlera ici et là-bas, nous vous renvoyons à l'article de Jean Bernabé du Guide de la Caraïbe culturelle 2010 s'interrogeant sur l'absence de politiques culturelles en faveur du livre, de la musique et des arts visuels. Cet article, «  La culture « encayée » ? ou le paradoxe martiniquais »  forme d'état des lieux sert de référence à tout professionnel de la culture pour mieux décortiquer les freins et les enjeux du secteur de la culture en Caraïbe, de la mairie à l'État.


KG

Photo : affiche visible en avril 2013 à l'aéroport Aimé-Césaire du Lamentin (Martinique) avec la citation suivante : un petit pas fait ensemble vaut mieux qu'un grand bond fait en solitaire.

Share