Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Question de droits de l'Homme en République dominicaine

2005 12 interieur-baraconLe 25 novembre 2013, le LKP, syndicat écouté par les autorités en Guadeloupe demandait sur Guadeloupe 1ère (écouter en ligne) à la présidente de Région de se prononcer face à la décision de la République dominicaine (sept. 2013) de refuser la nationalité dominicaine à des résidents dominicains d'origine haitienne, puisque 2013 est l'année de la République dominicaine en Guadeloupe. Au lendemain de la manifestation du 06 novembre 2011 dans les rues de Port-of-Spain ( lire l'article du Trinidad express), la Caricom a été également sommé par des citoyens caribéens (notamment Trinidad, Saint-Vincent) de se prononcer. Le Guardian du 27/11/2013 évoque la réaction du Caricom, présidé cette année par la première ministre trinidadienne  Kamla Persad-Bissessar.

" Caricom will defer its consideration of an application for membership to the regional movement by the Dominican Republic (DR) and review its relationship with that country in Cariforum, Community of Latin American and Caribbean States (CELAC) and the Organisation of American States (OAS)."

A lire en ligne

 

Ôter la citoyenneté à des hommes, des femmes et des enfants équivaut à retirer les droits civiques, le droit au travail, au logement, aux soins, à l'éducation. C'est faire ainsi le lit des dictatures.

2013 DEMONSTRATION CARICOM 

 

 

 

 sucre-amer-lemoine-1991

 Photo 1 :
intérieur des baracons, dortoir loué par les propriétaires des usines aux travailleurs dont la majorité sont d'origine haïtienne et dontles enfants ne parlent ni français ni créole. © Karole Gizolme, 2005, dans les environs de Barahona

Photo 2 : manifestation le 06 novembre 2013 dans les rues de Port-of-Spain, à l'appel de Jouvay Ayiti © DR Jouvay.

Photo 3 : couverture du livre de Maurice Lémoine, journaliste. Ce livre qui a fait scandale à son époque (1991) dénonçait au coeur d'une enquête  l'exploitation des haitiens par les autorités dominicaines et haitiennes. Plus de 20 ans plus tard, ces travailleurs, prisonniers de leur misère, et leurs enfants ne sont pas reconnus par les autorités dominicaines et la décision du gouvernement de ne pas leur octroyer de droit déclenche de nombreuses réactions citoyennes dans la Caraïbe.

Share