Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

Prendre le temps de lire ou de relire

revue21 princesse-bravacheQuelques recommandations de lecture de membres de Gens de la Caraïbe : nous avons publié sur le site gensdelacaraibe.org au cours de nos quelques dix années d'existence plusieurs notes de lectures d'ouvrages dans le chapitre On a lu (à mettre dans votre moteur de recherche).

Et parmi les nouveautés qui vous ont peut-être échappé, nous vous recommandons :

 Princesse Bravache, un article de Justine Augier dans la Revue XXI
La revue trimestrielle qui revendique des valeurs solides - aller voir, prendre le temps, se décaler, raconter au plus juste - publie dans le numéro n° 26 du printemps 2014 un portrait d'une haitienne qui vit au ryhtme de la bourgeoisie haitienne mais se révolte contre ses principes archaïques qui voit d'un très mauvais oeil son engagement auprès des moins bien lotis et son rêve d'une société plus juste. Une photo assez proche d'Haïti d'aujourd'hui sans condescendance. Cependant, quand le président Marthelly est évoqué, Margaret, "vraie fétarde" refuse de commenter l'arrivée de Sweet Mickey président et son premier ministre en hélicoptère à une fête sur une plage du Nord où tout le monde était "bijouté".

La revue XXI est disponible par abonnement, dans les bonnes librairies et les excellentes bibilothèques ou médiathèques.

À voir ou revoir, le documentaire de Mariette Monpierre et Jean-Pierre Brax "Sweet Micky for president" où ce dernier souhaite dans un film vidéo parlait de sa pensée. Les quelques 26 minutes du documentaire ne devaient pas suffire à cerner le personnage, que les Haitiens ont choisi comme leader.

Psychologie des sociétés créoles d'Errol Nuissier, le regard d'un psychologue clinicien guadeloupéen et exerceant en région Basse-Terre sur la société antillaise avec des exemples en majorité sur la Guadeloupe. Errol Nuissier  voit aussi dans les sociétés créoles un terrain d'expérimentation pour les autres sociétés, notamment urbaines dont les citoyens sont amenées à vivre de gré ou de force ensemble.
Caraibeditions 2013

Combien de solitudes de Véronique Kanor -
Présenté comme un récueil de poésie, ce petit ouvrage de 65 pages se lit comme un monologue que l'on imagine volontiers entre une forêt tropicale la nuit et la solitude de couloirs de transports souterrains. On devine la parole d'une antillaise née dans une grande ville aux quatre saisons avec dans sa tête un espace créole recherché ou en perpétuelle contruction, reconstruction.
éditions présence africaine, 2013.

Les fourmis rouges d'Édith Serotte
Ceux qui aiment la Caraïbe et son environnement se retrouveront certainement dans le récit de cette jeune femme aux racines haitiennes, grandie à Montréal et tombé d'amour pour un Guadeloupéen, opérant un retour au pays, dans une famille plus complexe qu'elle ne le laisse entendre ou voir. Un voyage senseible entre Haiti, le Canada, la Guyane et la Guadeloupe.
éditions Présence Africaine, 2013, collection La Caraïbe en toutes lettres, dirigée par Alain Anselin.

Kalika, la quête du rêve bleu, bande dessinée de Muriel Derivery et Thierry Bergame - Prix BDz’îles 2014
Un album mêlant la vie d'une adolescente passionnée par la mer à celui d'une baleine et son monde dans les eaux de Guadeloupe.
Avec quelques mots en créole, l'histoire parait d'autant plus ancrée dans la réalité caribéenne d'aujourd'hui.
PLB éditions, 2012.

Share