Théâtre

Théâtre Aimé Césaire : manifestation annuelle du mois d’avril 09

Le théâtre de Fort-de-France change de nom. Il devient le « Le théâtre Aimé Césaire ». L’ancien hôtel de Ville avec sa salle de spectacle est le lieu historique où il a oeuvré durant 56 ans. Cette appellation est la reconnaissance de son oeuvre, du combat culturel et poétique qu’il a mené en redonnant de l’importance à l’expression de l’art dans la cité. Notre manifestation annuelle du mois d’avril : « Le nouveau théâtre des nations » est bien approprié en 2009 à cette nouvelle dénomination. Du 15 au 30 avril il vous est proposé 2 spectacles en salle.

Lire la suite : Théâtre Aimé Césaire : manifestation annuelle du mois d’avril 09

Théâtre des Antilles : Traditions et scènes contemporaines de S. Bérard

Un ouvrage de Stéphanie Bérard paru en 2009 - Préface d’Ina Césaire. La vitalité des dramaturgies antillaises ne justifie aucunement le peu d’intérêt dont elles ont jusqu’à présent fait l’objet. Cet ouvrage vise à révéler la prodigieuse richesse et l’étonnante diversité de la production théâtrale francophone et créolophone écrite et/ou jouée depuis les cinquante dernières années en Guadeloupe et en Martinique.

Lire la suite : Théâtre des Antilles : Traditions et scènes contemporaines de S. Bérard

Kokolampoe, Scène Conventionnée de Saint-Laurent du Maroni

Ouverture de la saison 2008/2009 avec la compagnie Vagabond et le spectacle "Anjo Negro", les 23 et 24 septembre 2008

Lire la suite : Kokolampoe, Scène Conventionnée de Saint-Laurent du Maroni

Adélaïde, tragédie nègre, drame en quatre actes de Solal Valentin

Spectacle au Théâtre de l’Épée de Bois du 26 mars au 12 avril 2009
jeudi • vendredi • samedi : 20h30 & dimanche : 16h00 - Relâche exceptionnelle le vendredi 3 avril

Lire la suite : Adélaïde, tragédie nègre, drame en quatre actes de Solal Valentin

Guadeloupe : centre de ressources théâtrales caribéen

Inauguration le 16 mai à 18h30 à la médiathèque Caraïbe Bettino Lara - En Guadeloupe les textes dramatiques et la création théâtrale ont existé avant l’abolition de l’esclavage. Cependant La majorité des pièces qui ont été écrites et jouées ces trente dernières années n’ont pas été éditées. Lorsqu’elles l’ont été, souvent de manière quasi artisanale, il est difficile, voire impossible, de se procurer ces éditions. Cet état de fait est partagé par la Guadeloupe, la Guyane,  la Martinique, et Haïti… Les manuscrits sont conservés par les auteurs dans des conditions précaires et certains de ces manuscrits ont déjà disparu lors de cyclones tel le cyclone Hugo.
Quant aux créations issues de ces textes, les affiches, les invitations, les bulletins, les maquettes de décors et des costumes, ils seront demain des ressources précieuses pour les chercheurs  d’ici et d’ailleurs, les artistes de demain, les  créateurs.

Lire la suite : Guadeloupe : centre de ressources théâtrales caribéen