Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

Traduire Maryse Condé

Maryse Condé chez les autres

La traduction vue par Maryse Condé

 

La célèbre écrivaine guadeloupéenne, Maryse Condé, n'a jamais refusé une traduction de ses romans. Elle ne parle et ne lit « que » l'anglais et le français, même si ses livres eux, sont disponibles dans au moins 12 langues, dont l'hébreu et le japonais.

Pour aider les traducteurs à comprendre son propos ou certaines expressions par exemple, elle se prête volontiers au jeu des questions-réponses par mail.

Elle a répondu également avec intérêt à nos questions sur son rapport à la traduction, lors d'un entretien dans son appartement parisien, aux côtés de son mari, Richard Philcox, par ailleurs traducteur de ses romans en anglais.

 

Lire la suite : La traduction vue par Maryse Condé

Frauke G. «Mes étudiants allemands ont beaucoup aimé l'écriture de Maryse»

Frauke Gewecke, professeur émérite de l’Université de Heidelberg (Allemagne), s'est spécialisée dans la recherche sur les littératures hispanophones et francophones d’Amérique latine, et celle des « Latinos » aux Etats-Unis. Maryse Condé fait partie des auteurs caribéens qu'elle a abordé (en français dans le texte) avec des étudiants... allemands.

 

Lire la suite : Frauke G. «Mes étudiants allemands ont beaucoup aimé l'écriture de Maryse»

Victoire, ein Frauenleben im kolonialen Guadeloupe

De nombreux romans de Maryse Condé ont été traduits en 12 langues. Parmi les derniers parus en langue étrangère a vu le jour la traduction de « Victoire, les saveurs et les mots » en allemand (« Victoire, ein Frauenleben im kolonialen Guadeloupe », paru en janvier 2011).  Nous avons donc choisi, avec l'autorisation de son éditeur allemand de publier durant ce mois de mai chargé en commémoration de l'abolition de l'esclavage un extrait de « Victoire, ... » qui aborde la question de la relation Noirs/Blancs, autrement dit, du racisme, thème récurrent dans les écrit de Maryse Condé.

Extrait à écouter (en allemand) avec l'aimable participation de Ineke Phaf-Rheinberger
{music}medias/maryse-conde-allemand{/music}

(seite 183)
[ ...] Eine Woche später war es an Boniface, Victoire in seinem
Cleveland in die Rue de Condé zu fahren. Die Truhe mit
ihren Habseligkeiten lud er sich wie ein Lastenträger auf
die Schulter. Das Auftauchen des Cleveland hatte in dem
ruhigen Viertel dieselbe Wirkung wie seinerzeit in Le Moule:
Die Leute traten auf die Balkons oder vor die Türen, um den
Boliden zu betrachten. Sie hatten Grund zum Staunen. Was
hatte dieser weiße Kreole bei den Boucolons zu suchen? Wer
war diese Mulattin, die ihn begleitete? Jeannes Mutter? Sie
sah aus wie eine Frau von den Saintes-Inseln. Kam sie aus
Terre de Haut? Der Reigen der Gerüchte begann sich augenblicklich
wieder zu drehen.

Lire la suite : Victoire, ein Frauenleben im kolonialen Guadeloupe

Peter Trier traduit et édite « Victoire, les saveurs et les mots » en allemand

Peter Trier est traducteur et fondateur de la maison d’édition Litradukt à Kehl, en Allemagne. Les livres de Maryse Condé lui ont fait découvrir un monde dont jusque-là il ne savait pas grand-chose. Pourquoi a t-il choisi de traduire et d’éditer Victoire, les saveurs et les mots , paru en janvier 2011?

 

 

Lire la suite : Peter Trier traduit et édite « Victoire, les saveurs et les mots » en allemand