Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Notes de lecture

 

Quelques ouvrages présentés au Salon du livre de Pointe-à-Pitre 2012 et  lus

 

Cents vies et des poussières de Gisèle Pineau - 2012, Mercure

-   Un autre soleil de Timothy Williams

Négropolis
d'Alain Agat

La rue des Champions
de Georges Brédent

Rue François Arago
de Georges Cocks

Coups de soleil 
de Max Jeanne

- Les longues nattes de Poética  (album jeunesse) de Marielle Plaisir


autres ouvrages présentés  aux salons : Bibliographie (par ordre de citation dans le programme)

•    La Grande drive des esprits de Gisèle Pineau - 1999, Serpent à plumes
•    La Darse rouge d’Ernest Pépin - 2011, Caraïbéditions
•    Au verso du silence d'Ernest Pépin .- 1984, L’Harmattan
•    Tambour Babel d' Ernest Pépin - 1999, Gallimard
•    Kala - Pani de Georges Cocks - 2009 (Georges Cocks)
•    Ho Belsito de Yannic Matou ed. Nestor - 2012, Nestor
•    La Ville carnaval de Georges Brédent.- 2008, Jasor,
•    L’Enigme du Mardi-gras de Georges Brédent.- 2008, Jasor
•    Guadeloupe temps incertains de Gilda Gonfier - 2000, Autrement
•    Zandoli mandé mayé (L’Anoli Amoureux) de Gilda Gonfier
•    L’Odyssée d’Alizée de Gisèle Pineau - 2010, Thierry Magnier
•    Contes créoles de Jean Juraver, ill. de Sophie Mondésir, trad . de Sylviane Telchid - 1958, Présence Africaine

On a lu : « Cent vies et des poussières » de Gisèle Pineau par A. Novivor

par Ayelevi Novivor

Avec son dernier roman Cent vies et des poussières, Gisèle Pineau extrait de l’ombre des femmes souvent pointées du doigt, critiquées pour leurs recours à des pratiques douteuses afin d’obtenir un surplus d’aides sociales.

 

 

 

Lire la suite : On a lu : « Cent vies et des poussières » de Gisèle Pineau par A. Novivor

On a lu : « La rue des Champions » de Georges Brédent

 

   Un pan de l’histoire industrielle de la Guadeloupe est retracé par George Brédent dans ce récit au centre duquel trône la plus importante usine de canne à sucre en Guadeloupe, l’usine Darboussier située au sud-est de la ville de Pointe-à-Pitre. À travers les souvenirs de l'architecte Murat, l’auteur a tenté de redonner vie à ce vestige industriel des années 50 et 60 autour de son point névralgique. L' enfance de l'architecte dans le quartier Darboussier, ressurgit alors que ses jeunes collaborateurs et lui s’apprêtent à travailler sur le plan d’aménagement de la ville.


 

 

Lire la suite : On a lu : « La rue des Champions » de Georges Brédent

On a lu : « Rue François Arago » de Georges Cocks


Le jeune auteur saint-martinois Georges Cocks propose son premier roman policier chez Books On Demand (BOD). L’histoire se tisse en plein cœur de la ville de Pointe-à-Pitre dans les années 1930.

 

 


Un meurtre a été commis à l’usine Darboussier. L’ouvrier Isidore, serviable et populaire est mort dans des conditions brutales. Sa femme Rosette, une vendeuse, ne parvient pas à se remettre de sa mort malgré le soutien appuyé de ses amis. Encore pétrie de souffrance, la veuve agresse dans l’enceinte même d’une église Camille Mesmin, l’épouse du meurtrier qui a accidentellement tué son mari. Suite à cela, cette dernière ne cessera de provoquer et narguer Rosette. Seulement, la veuve ne se laisse pas faire et enquête discrètement sur ce couple aux brèches insoupçonnées afin de se doter de moyens de pression.

Lire la suite : On a lu : « Rue François Arago » de Georges Cocks

On a lu : « Négropolis » de Alain Agat

 

Alain Agat, scénariste ayant fait ses premières armes dans les séries policières et documentaires sociétaux, se lance dans le roman policier et dresse un portrait scrupuleux de jeunes Antillais urbains.

En matière de gangstérisme, les modèles affluent du côté des légendes italiennes à l’instar d’Al Capone, des Américains, des Chinois, des Russes, des Corses, mais rarement des Antillais que l’on qualifiera plutôt de petites frappes associées à la petite délinquance. Sans vouloir starifier ces caïds, Alain Agat se plonge dans leur univers pour décrypter leur psychologie, leur organisation et ses rouages.

Lire la suite : On a lu : « Négropolis » de Alain Agat

On a lu : « Un autre soleil » de Timothy Williams

 

Timothy Williams, auteur britannique de romans policiers signe son  premier roman en français, Un autre soleil et choisit Pointe-à-Pitre pour installer ses intrigues en dépeignant un univers grinçant, sombre, mythico-religieux.


Anne-Marie Laveaud exerce en Guadeloupe depuis quelques années. Sous le soleil de Guadeloupe, d’autres réalités auxquelles la juge d’instruction ne s’était pas préparée se révèlent être autant d’écueils. Vu de « métropole », il ne s’agit pas de transposer mécaniquement des compétences, des signifiants à un autre lieu géographique. À chaque instant, la juge en fait l’expérience.

Lire la suite : On a lu : « Un autre soleil » de Timothy Williams